Activités spéciales

  • Accueil
  • Festival
  • Programmation
Le festival international Présence autochtone

Activités spéciales

Extension du domaine de la culture : le festival vous propose un menu varié pour gouter les fruits de la créativité autochtone

  • samedi 13 août

    10 h

    Maison du développement durable

    50, Sainte-Catherine Ouest, Montréal, Québec, H2X 3V4.

    Causerie sur la Tournée en communauté

    Causeries/rencontres animées par Caroline Nepton-Hotte de l’UQAM

    S’incrire ici

    Alors que les arts autochtones trouvent (enfin!) place dans les lieux de diffusion, ce foisonnement n’atteint que bien peu les communautés autochtones. Différentes initiatives ont eu pour but d’amener des productions culturelles en territoire autochtone. Hors des sentiers battus, ces expériences ouvrent la voie à de nouvelles avenues de diffusion permettant de toucher un public chez qui les expressions contemporaines des artistes autochtones vont trouver un écho considérable.
    Dave Jenniss
    De la nation Wolastoqiyik Wahsipekuk, Dave Jenniss est directeur artistique des
    Productions Ondinnok, compagnie autochtone francophone multidiciplinaire. Il est aussi comédien, metteur en scène, auteur de théâtre et scénariste.
    Depuis 2008, Dave Jenniss est reconnu pour son écriture d’une touchante vérité et proche de son identité Wolastoq. Jenniss se distingue comme auteur de théâtre avec ses textes Wulustek en (2008) et repise en (2011) par les Productions Ondinnok , le tambour du temps en (2012) , Mokatek et l’étoile disparue en (2018), Kthakomiq en (2018), Toqaq mecimi puwiht /Delphine rêve toujours à venir en 2022 au édition Prise de parole et Nmithaqs Sqotewamqol / La cendre de ses os. En plus d’écrire pour la scène, Dave jenniss est scénariste. En 2021 il terminait l’écriture de son premier long métrage animé qui a pour titre, Mokatek, une production Nish Média. Il est maintenant à l’écriture de la série web jeunesse Toqaq, produite part Zone 3

    Read more

  • samedi 13 août

    16 h

    Maison du développement durable

    50, Sainte-Catherine Ouest, Montréal, Québec, H2X 3V4.

    Skate et communautés

    Causeries/rencontres animées par Caroline Nepton-Hotte de l’UQAM

    Rencontre avec Naomi Glasses et Andrea Ottawa

    La pratique de la planche à roulette peut-elle changer le monde, un jeune autochtone à la fois?

    Deux jeunes femmes impliquées dans leurs communautés respectives voient dans le skate une possible  planche de salut pour une jeunesse en quête de dépassement. Elles seront à la Maison du développement durable pour parler de leurs actions et de leurs espoirs.

    Naomi Glasses est une jeune femme de la nation Navajo. Elle pratique le skate depuis l’âge de cinq ans. Ses vidéos la montrant dévalant  sur planche à roulette les pentes rocheuses du désert d’Arizona sont immédiatement devenus des succès sur Tiktok.  Elle est devenue une ambassadrice de la culture navajo.

    Andrea Ottawa est une Atikamekw de Manawan. Infirmière la nuit, le jour, elle s’occupe de développement culturel communautaire. Entrepreneure, elle met en vente de l’art coutumier atikamekw (perlage, porte-bébé, habits cérémoniels); animatrice communautaire, elle initie les jeunes de sa communauté à la pratique du skateboard.

    S’inscrire ici

Devenir

bénévole

Soumettre ma candidature

Nos

commanditaires

Voir

Faire

un don

Soumettre mon don